Olivier Schneider
Partner

Formation et qualifications professionnelles

  • BSc. in Economics (spécialisation en finance), Université de Genève

Nationalité
Suisse, Française

Langues
Français, Anglais


Au cours de ma vie professionnelle, j’ai toujours cherché à travailler dans des environnements stimulants qui m’incitent à me surpasser. J’ai besoin de faire un travail qui me passionne et me donne l’occasion de relever de nouveaux défis. C’est probablement ce qui m’a conduit à commencer ma carrière au sein d’une société d’audit. Cette première expérience s’est révélée très enrichissante. En tant qu’auditeur, j’ai beaucoup appris sur la comptabilité et la banque privée, mais j’y ai également découvert l’importance de la culture d’entreprise. Bon nombre de ces établissements existent en effet depuis très longtemps, ce qui m'a convaincu que la culture d’entreprise, plus que tout autre élément, est un point clé du succès à long terme.

Après quelques années, j’ai senti le besoin d’un nouveau défi dans un environnement international. J’ai donc passé quelques années à New York où j’ai été responsable du département de la gestion de l’information d’une banque. Le rôle consistait à fournir aux cadres dirigeants l’information et les outils dont ils avaient besoin pour diriger la société. J’en garde de très bons souvenirs, aussi bien sur le plan personnel que professionnel. J’y ai appris que la vitesse et l’énergie étaient des éléments déterminants pour diriger une entreprise, au même titre que le pouvoir d’innovation. 

C’est cette soif de nouveauté qui m’a poussé à rentrer en Suisse où j’ai monté le service de conseil en gestion de Coopers & Lybrand à Genève. Ce dernier a ensuite fusionné avec Price Waterhouse pour former PricewaterhouseCoopers (PwC), la plus grande société de conseil au monde. J’ai été responsable de toutes sortes de projets axés essentiellement sur la gestion de fortune, avant de prendre en charge le service de banque privée de PwC pour la Suisse.

En 2003, le départment Conseil de PwC est passé aux mains d’IBM pour lequel j’ai travaillé deux ans. Mon travail s’est à ce moment plus orienté vers l’informatique. C'est alors que l'opportunité de rejoindre Orbium s'est presentée.  J’y ai apporté toute la connaissance et l’expérience acquise auprès des grandes entreprises du secteur pour les mettre au profit d’une société plus petite mais dotée d'un grand potentiel.
 
Orbium m'offre aujourd'hui la possibilité de développer et façonner une société de conseil moderne et dynamique avec une forte culture d'entreprise dont je suis fier.